Méthodes d’apprentissage

Méthodes d'apprentissages

“Comment tu fais pour progresser rapidement ?” “Combien de temps t’as mis pour apprendre à dessiner ?”

Malheureusement, il n’existe pas de réponses miracles à ces questions, cela dépend de plusieurs facteurs que nous allons voir ensemble dans cet article dédié aux méthodes d’apprentissages. En prépa, je devais traverser un long couloir pour arriver à ma salle de classe, et aux murs on pouvait y voir des dessins d’anciens élèves et la plupart étaient magnifiques. J’avais une envie bouillante de réaliser le même genre de dessin. Mais la réalité fait que ce n’est pas aussi simple.

Une fois le cours commencé, crayon en main et après plus d’une heure de travail je réalise que je n’y connais rien au dessin, mais absolument rien ! C’est alors que j’ai revu ma méthode d’apprentissage afin de mieux assimiler ce que j’apprenais. Depuis ce jour, je continue de revoir mes méthodes de travail afin d’aller à l’essentiel et aujourd’hui, je réalise qu’après toutes ses années d’apprentissage, la chose la plus importante sur laquelle travailler est le travail sur soi.

La puissance des objectifs

Je ne me rendais pas compte à quel point des objectifs clairs et précis pouvaient être des méthodes d’apprentissages aussi puissantes pour progresser. C’est lors de mes cours particuliers avec Nathan Otano que j’ai appris l’importance des objectifs et de la planification. Je préparais ma semaine en donnant la priorité au domaine dans lequel j’avais encore de grosses lacunes. Par exemple, je n’arrivais pas à dessiner des personnes en mouvement et dynamique, je prévoyais alors de dessiner dans un lieu comme un skatepark, gymnase, terrain de sport, etc.. de 9h à 12h toute la semaine. Préparer le planning m’a énormément aidé, cela m’a permis de me préparer psychologiquement tout en minimisant la perte de temps.


Le CA-CA : Comprendre – Appliquer – Comprendre – Appliquer

“Il est plus facile de croire sans comprendre que de vouloir tout expliquer.”

Le titre vous aura surement fait réagir, et je m’en excuses, mais l’apprentissage se fait par ce simple processus de, comprendre comment cela fonctionne, puis appliquer ce que l’on vient de comprendre.


Méthodes d'apprentissages Patience

La patience

“Tout vient à point à qui sait attendre.”

Impatient de vouloir tout savoir (dessiner, raconter des histoires, être excellent en animation, etc.) C’est après avoir fait un travail sur moi je me suis rendu compte que tout cela demande du temps. J’ai donc accepté le fait de prendre le temps qu’il faut pour apprendre. Puis avec quelques exercices pour changer ma façon de penser, je me suis aperçu que j’appréciais autant le voyage que la destination. En dessin, je brûlais les étapes en m’attaquant directement aux détails sans même avoir construit l’ensemble de mon dessin. J’ai aussi appris à ne plus abandonner lorsqu’un dessin n’est pas ce dont je m’étais imaginé et recommencé jusqu’à ce qu’il correspond à ce dont je souhaitais. Aussi, j’ai scanné tous mes dessins que j’ai rangés soigneusement dans un dossier, et lorsque j’ai des coups de mous, je fais faire un tour dedans afin de voir l’évolution de mes dessins, croyez-moi ça rebooste !


méthodes d'apprentissages discipline

La discipline

Aucune maîtrise ne s’acquiert sans pratique.”

J’imagine ne pas être le seul à écouter de la musique lorsque je travaille, ou faire du multitâche. Quoi qu’il en soit, depuis que j’ai arrêté le multitâche, écouter de la musique afin d’être en mode “Deep Work“, faire des allers/retour à la cuisine et j’en passe, mes méthodes d’apprentissages et ma productivité ont grandement augmentées. J’ai maintenant l’habitude de m’isole de sources de distractions, avec des bouchons d’oreilles afin d’être conscient du travail que je produits.


L’espace de travail

“Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin.”

L’espace de travail est tout aussi important. Certaines personnes préfèrent être dans le calme absolu (c’est mon cas), d’autres préfèrent les cafés, espaces de coworking, ou bibliothèques. Aussi, cela dépend des semaines, mais j’ai tendance à être plus productif le matin de 07h à 10h que n’importe quand dans la journée. Donc je privilégie les travaux importants/urgents le matin. J’utilise la méthode Pomodoro ce qui m’aide à anticiper les temps de travail des temps de pauses. Puis lorsque j’ai vraiment envie d’écouter de la musique en travaillant, je me mets des musiques instrumentales uniquement.


L’enseignement

« Une tête bien faite plutôt qu’une tête bien pleine. »

Vous le savez peut-être, il n’y a pas meilleur moyen que d’enseigner ce que l’on apprend. Cela va nous forcer à faire des recherches via des sources fiables, de tester la chose s’il s’agit d’une pratique, et puis de l’enseigner. Lorsque vous apprenez une théorie (perspective, anatomie, composition, etc.), lancez-vous et expliquez ce que vous venez d’apprendre à l’un de vos proches. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’ai créé ce blog.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire