Le storytelling (par Pixar) – partie 3

Storytelling Pixar Sanjay
"Sanjay's Super Team" Comes to the Con — Director Sanjay Patel and producer Nicole Grindle are taking Pixar Animation Studios' new short to San Diego's Comic-Con International next month for its North American premiere and a peek behind the scenes of the production process. The Super Story Behind the Pixar Short "Sanjay's Super Team," slated for Thurs., July 9 at 11 a.m. in the Indigo Ballroom, Hilton Bayfront, reveals the unique inspiration for this incredibly personal film that features superheroes like never before. The short debuts in U.S. theaters in front of Disney-Pixar's "The Good Dinosaur" on Nov. 25, 2015.

Et si… ?

La question qui permet de résoudre le manque d’imagination est “Et si…?
“Bien que nos films impliquent des centaines de personnes et prennent des années à faire, ils commencent tous par une idée simple sur un monde et un caractère.”

  • Et s’il y avait de la vie dans l’univers ?
  • Et si un rat voulait cuisiner dans la haute gastronomie ?
  • Et si nos jouets qui sont tout autour de nous étaient réellement conscients et pouvaient prendre vie ?

Ces questions “Et si…” ci-dessus invite votre imagination dans des histoires que l’on souhaite explorer.

Se poser la questions “Et sistimule la créativité et l’imagination, elle permet de trouver des réponses à ses questions lorsque l’on est bloqué dans une histoire qui n’avance pas, ou si l’on est à la recherche de nouvelles idées. Elle permet tant de chose ! Les questions “Et si“, lorsqu’elles sont bien utiliser permettent d’ouvrir des portes. Elle est votre clé de sortie.

Il ferme vraiment la partie logique de votre cerveau, et il vous permet d’engager la partie de rêve de votre cerveau, et d’une certaine façon il ouvre les portes à l’imagination, ou du moins pour moi il fait, et “et si” semble poser cette question pour se laisser aller.

Quand j’ai écrit et diriger la production “Sanjay’s Super Team” la chose qui m’est venue à l’esprit en premier était “Qu’est ce que j’ai envie de raconter?” Avec le “Et si” nous avons pu éclairer la vision qu’avez mon père dans son esprit avec sa spiritualité et sa foi. Et si ont pouvait le montrer clairement, avec la technologie en 3D de Pixar, à ce petit garçon qui adore les dessins animées. Ça c’était le gros “Et si…?” avec lequel j’ai stimulé l’équipe du film

Sanjay’s Super Team trailler :

A Pixar, les “Et si…?” ne sont pas seulement amusant, mais ils permettent d’utiliser un chemin simple pour communiquer une idée à une histoire et lancer tout notre processus de création. Il est donc important d’être en mesure de communiquer des histoires de cette manière concise.


Exercice

Dans cet exercice, vous allez recadrer vos trois films favoris en utilisant “Et si…?”

  1. Essayez de recadrer chacun d’eux en vous basant sur “Et si…” puis partagez-les avec quelqu’un (écrit ou verbalement) et voyez s’ils peuvent deviner de quel film il s’agit.
  2. C’est maintenant votre tour! Trouvez 3 à 5 idées de “Et si…” et pourquoi en faire une petite histoire.

Vous pouvez soumettre vos idées dans les commentaires ci-dessous, ou les écrire dans votre journal.

4 Comments

  1. Merci pour cet article intéressant. Je ne vais plus jamais regarder un film ou un dessin animé de la même manière! 🙂 Je te souhaite une belle continuation et une bonne semaine.

  2. Hello Oualid, merci pour cet article sur le storytelling. Je garde vraiment cette idée de “et si…”. Surtout les petits points qui apparaissent après. C’est vrai que c’est le début de toute grande histoire.
    Merci encore pour cette astuce, je vais l’utiliser dans mes propres histoires.

  3. “Et si…” ! Une super question à se poser, qui interpelle et qui peut déclencher la réflexion chez nos lecteurs de blog. Merci pour cette petite idée toute bête, mais intéressante à appliquer.

Laisser un commentaire