Le storytelling (par Pixar) – Partie 2

Storytelling Pixar

On se retrouve pour la 2e partie du storytelling par Pixar où nous allons voir ensemble, comment raconter une histoire, car…

…Il y a plusieurs façon de raconter une histoire.

En continuant dans notre lancée après la 1er partie des cours proposés par Pixar, un résumé simple de qu’est-ce qu’une histoire serait, une histoire est une séquence d’événements ou de récits qui se déroulent à travers le temps.

L’histoire commence, puis quelque chose se passe, et enfin elle se termine.

Afin de vous aider dans votre compréhension du storytelling, lorsque vous regardez un film, lisez une histoire, ou même quand vous regardez les informations, posez-vous la question suivante ; qu’est-ce qui me séduit, m’attire m’emporte dans cette histoire ?

Mark

“Ce petit film en stop motion spécial Noël. Je me souviens voir Rudolph le petit renne au nez rouge pour la 1ere fois, et je connaissais la chanson, ça, c’était une chose, mais le voir illustré et joué, dehors en ville, l’ile des jouets inadaptés, toutes ses choses là n’étaient pas ce à quoi les gens s’attendaient ou en dehors des normes, et je me souviens avoir été très affecté par l’injustice, et cela ma vraiment touché en tant qu’enfant.”

Pixar storytelling
Rudolph The Rednosed Reindeer

Kristen

“Dans le cas de La petite Sirene, je me souviens que c’était le premier film d’animation que je voyais qui m’avait transporté dans un autre monde, et je me souviens avoir été juste subjugué par l’idée d’aller sous l’océan, de nager et vivre une tout autre vie.”

Pixar storytelling
The little mermaid

Sanjay

“Un film que j’ai vu appeler The Killing Fields. C’était un film de guerre et il y a toute une partie de ce film où le protagoniste doit fuir des méchants, et ça devient silencieux pendant 20/30 minutes. Et c’est juste frappant de voir ce personnage essayer de survivre, j’en étais juste captivé. Et quand le protagoniste trouve enfin son ami à la fin, je me souviens juste avoir été décomposé, effondré. C’était un sentiment incroyablement émotionnel.”

Pixar's storytelling
The killing fields

Domee

“Le roi lion, je me souvins, j’avais 5 ans et regarder Mufasa tombant vers sa mort, j’étais tellement traumatisée que je devais sortir du cinéma. Avant ça ne m’avait pas touché, mais quand j’ai vu Simba aller et donner quelques petits coups au corps de Mufasa et qu’il ne bougeait plus, puis Simba qui lui disait de se réveiller, mais son père ne semblait pas se réveiller, en étant allongé là… Ce moment est resté avec moi pendant vraiment longtemps. Ça m’a un peu traumatisée, mais je pense que j’ai grandi en voyant ça aussi.”

Storytelling par Pixar
The Lion King

Exercice

Imaginez maintenant que vous êtes naufragé sur une île. Vous pouvez choisir trois films à emporter avec vous. Lesquels choisiriez-vous?

Dans le prochain exercice nous aurons la chance de penser à propos de ce que vous avez emporté avec vous, et en quoi ces films en particulier à donné une certaine impression en vous.

Vous allez référencer ces trois films dans cet exercice et à travers les six prochaines leçons. Alors, prenez le temps de choisir vos favoris !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire